Rendez-vous au 07 56 97 60 52

Comment prévenir les crises d’angoisse et crises de panique?

30 novembre 2021 Catherine

Comment prévenir les crises d’angoisse et crises de panique?

Quelles règles suivre pour diminuer les crises d’angoisse?

Dans un premier temps apprenez à identifier les symptômes ressentis lors de la crise d’angoisse.

Quels sont les sensations corporelles et comment se manifestent-elles? Prenez un carnet et tentez de décrire avec des mots simples votre expérience.

Sensation de péril imminent, ressenti d’étouffements, peur irrésistible, voilà comment le mental s’exprime; la gorge qui se sert, la crispation de tous les muscles du corps, les sueurs froides, une boule au creux de l’estomac, un poids sur le thorax…voilà quelques exemples des sensations désagréables qui se manifestent dans le corps.

 L’important est d’appendre à mieux connaitre son corps pour avoir la vision la plus fine possible de ses sensations et pouvoir y apporter les réponses les plus adaptées possibles.

La relation entre corps et mental est primordial. En effet, toute émotion se traduit par une sensation.

De la même façon, lorsque notre corps est fatigué les crises d’angoisse peuvent s’intensifier : quand le corps n’est pas assez reposé, que l’alimentation n’est pas bonne nous sommes plus vulnérables aux attaques de panique et crises d’angoisse.

Après une crise d’angoisse ou une attaque de panique le corps est comme vidé. Rien de plus normal puisque tous les sens ont été mobilisés : afflux sanguin vers le coeur et les muscles, respiration en mode accéléré pour répondre au combat ou à la fuite.

Il est donc primordial de s’offrir un environnement favorable : bien manger, faire de l’exercice et surtout bien dormir

Comment améliorer mon sommeil?

Ne laissez pas la responsabilité de votre sommeil à la nuit. C’est tout au long la journée que se prépare sa nuit.

Conseil n°1 :

Adoptez des horaires réguliers de lever et de coucher. Ne compter pas sur la grâce matinée du week-end pour compenser votre dette de sommeil.

Conseil n°2 :

Prenez la lumière dès le matin. L’alternance lumière/obscurité est un indicateur pour votre cerveau. Ainsi l’exposition à la lumière dès le matin indique à votre métabolisme que vous êtes en éveil.

Conseil n°3 :

Ayez une activité physique régulière. Eviter néanmoins toute activité intense en fin de journée car elle risque de perturber votre endormissement.

Conseil n°4 :

Prenez des repas adaptés à chaque moment de la journée. Le soir privilégiez un repas léger et des sucres lents. Evitez les excitants l’après-midi  (café-thé…)

Conseil n°5 :

Aménagez-vous une chambre confortable. Température de 18 °C – Sombre – Peu encombrée – Sans écran – Au calme

Conseil n°6 :

Renouez avec les signes du sommeil. Lorsque bâillement, yeux qui piquent …se font sentir écoutez les signes du sommeil et allez dormir. Ce n’est pas la fin du film qui détermine l’heure du coucher.

Des règles simples et de bon sens vous permettrons de reprendre le gouvernail de votre sommeil.

Pour aller plus loin dans le compréhension des troubles du sommeil rendez sur mon site web (en savoir plus).

, , , , , ,